Ce simple ouvrier se transforme en redoutable chasseur de pédophiles !

Justin Payne est ouvrier en construction à Toronto au Canada. Mais, ce jeune homme de 28 ans a une autre activité qui occupe la majeure partie de son temps libre, il est chasseur de pédophiles.

Depuis son smartphone, il se fait passer pour un petit garçon sur des sites de rencontres. Il utilise de faux profils d’enfants ayant une dizaine d’années.

« Je me contente de leur dire « Hey, j’ai 9 ans mais je fête mes 10 ans dans quelques jours, j’espère que ça vous va ?  » » explique Payne.

La conversation prend très vite un caractère sexuel, et ses interlocuteurs lui envoient des photos d’eux torses nu, puis des photos de leur pénis.

Payne

C’est alors que Payne passe en mode intervention. Dans sa voiture, il a en permanence du fil de fer, des lunettes d’espion avec une caméra cachée, et un ordinateur portable pourvu d’un logiciel qui lui permet d’envoyer des messages audio avec une voix enfantine. Et une fois par semaine, il confronte l’un des nombreux hommes qui le sollicitent et lui donne une violente leçon qu’ils n’est pas prêt d’oublier.

Les rencontres ont lieu dans des endroits publics et déserts, souvent des parkings de centres commerciaux fermés. Tout est filmé pour être ensuite posté sur Facebook et YouTube où des milliers d’internautes suivent les démarches de Payne.

Payne2

Souvent, il suffit que Payne agite une photo d’un enfant devant son interlocuteur et lui demande « Ça t’excite, ça ? Ça te fait bander ? » pour que l’homme dise être « vraiment désolé » et promette de ne plus jamais recommencer. Mais Payne va plus loin et lui hurle que ça ne règle absolument rien et que cet enfant finira quand même en thérapie et ne pourra plus jamais avoir de relations normales. Très vite l’homme supplie Payne d’arrêter.

Malgré les bonnes intentions de Payne, sa démarche apporte de nombreuses questions : et s’il faisait de fausses accusations ? Et s’il tombait sur de très dangereux prédateurs ? Et finalement, quelle est la motivation qui le pousse à passer ainsi la totalité de son temps libre avec des pédophiles présumés ?

Payne dit avoir été inspiré par la série To Catch A Predator, où des enquêteurs se font passer pour des adolescents en ligne afin de traquer des prédateurs sexuels. Encouragé par les commentaires très positifs qu’il reçoit lorsqu’il met ses vidéos en ligne,Payne continue sa croisade.

Payne 3

Aujourd’hui, environ 150 hommes ont été confrontés par Payne et des milliers de personnes l’encouragent à poursuivre ses activités.

Le principal objectif de Payne est d’humilier ces hommes, mais il voudrait aussi éveiller les consciences sur les dangers d’internet pour les enfants.

« La plupart du temps, j’ai envie de vomir rien que d’y penser. Je songe parfois à tout arrêter. Puis je repense à toutes les personnes que je laisserais tomber et alors je continue » explique-t-il avant de repartir sur la route pour traquer un autre pédophile.

Comments

comments

Vous aimerez aussi...

Menu Title