Observation d’un oiseau très rare à Brooklyn

Les gens sont en train de flipper au sujet d’une observation extrêmement rare d’un oiseau à Brooklyn, le « Prospect Park » de New York.

Des centaines d’amateurs d’oiseaux se sont déplacés au parc pour observer le Passerin nonpareil (Pape de Louisiane) qui se trouvait là-bas pour le week-end.

oiseau-rare-1

Cet oiseau multicolore se trouve généralement autour de la Floride et le Texas, passant ses hivers dans la partie Sud au Mexique. Il ne vole jamais aussi loin au nord que New York.

En fait, l’oiseau est censé être le tout premier Passerin nonpareil mâle qui ait jamais visité Brooklyn. Pas étonnant donc que tant de gens ont agit comme s’ils ont vu une Licorne.

oiseau-rare-2

« Beaucoup de gens sont en train de flipper au sujet de cet oiseau », a déclaré Doug Gochfeld, chef de visite et d’observation des oiseaux selon le New York Post. La publication indique également que Keir Randall, un résident  de Brooklyn, était le premier à repérer l’oiseau multicolore en se promenant dans le parc le dimanche.

Le mercredi, pour la quatrième journée consécutive, l’oiseau jouait à cache-cache avec les ornithologues amateurs et les journalistes dans une bande de graminées indigènes plantées en dehors du centre LeFrak, un complexe de la patinoire.

oiseau-rare-3

C’était Tom Stephenson, auteur de plusieurs livres sur les oiseaux, qui a capturé cette image étonnante de l’oiseau (photo ci-dessus). « Il est connu pour vagabondage, mais cela est très rare », a déclaré Stephenson à New York Times.

Le percussionniste retraité qui a développé une application d’identification d’oiseaux « Bird Genie », qu’il appelle « le Shazam de chants d’oiseaux », dit que les Passerins nonpareil ont été repérés peut-être sept ou huit fois à New York, mais un mâle à Brooklyn n’a jamais été vu.

Une Passerine nonpareil a été repérée dans l’arrondissement en 1999.

Stephenson a doutait également que c’étaient les températures anormalement chaudes qui ont apporté l’oiseau ici, mais plutôt le vent de l’ouest qui aurait fait cela.

En tout cas, maintenant que l’oiseau est là, le temps chaud semble l’encourager à rester.

Comments

comments

Vous aimerez aussi...

Menu Title