Visite guidée d’une maison en parfaite osmose avec la nature !

Cette maison exceptionnelle se trouve dans le désert californien où Bev et Jay Doolittle ont décidé de la faire construire en 1986. Elle est littéralement incrustée dans les rochers d’un parc national du sud-est de la Californie.

maison

On pourrait penser qu’il s’agit d’une autre de ces maisons de millionnaires nombreuses dans la région, mais celle-ci est vraiment différente : elle est en parfaite symbiose avec son environnement. En effet, la “Maison du Désert” est un parfait modèle d’architecture bioclimatique. Suivez le guide !

La propriété s’étend sur 4 hectares et c’est le célèbre architecte américain Kendrick Bangs Kellog qui en a été le principal concepteur. Celui-ci n’en est certes pas à son coup d’essai et est reconnu comme l’une des références mondiales de l’architecture bioclimatique. Ce concept relève d’une philosophie qui fait la promotion  de l’harmonie entre l’habitat, ses occupants et la nature environnante.

maison2

C’est sur un terrain en pente qu’il a été décidé de construire la « Maison du désert » et ses fondations sont littéralement encastrées dans les rochers. Les matériaux retenus pour sa réalisation sont le béton, l’acier, le verre ainsi que des superpositions en cuivre. Pour l’éclairage naturel, des ouvertures ont été ménagées entre les panneaux de béton. Et pour créer une décoration d’intérieure dans la lignée générale du projet, il a été fait appel à un fameux designer biologique : John Vugrin.

maison3

C’est en 1993 que la structure principale a été achevée et les propriétaires n’y ont emménagé définitivement qu’en 2002.

Le mode de vie dans la « Maison du désert » est à l’image de la demeure : en harmonie avec la Nature. Ainsi, la nuit, les habitants dorment directement sous le ciel étoilé puisque le toit/plafond ne possède aucun rideau ou volet.

maison6

Je n’avais jamais fait attention aux périodes lunaires ni aux étoiles dans le ciel… ” explique Jay Doolittle. 

En 2014, le couple s’est séparé de la maison pour la somme de 3 millions de dollars. Achetée par un cadre de Facebook, la villa poursuit sa vie à la fois en tant que demeure, mais aussi comme oeuvre d’art unique.

maison5

Comments

comments

Vous aimerez aussi...

Menu Title