L’un des plus grands lacs de Bolivie a disparu !

Il était le deuxième plus grand lac de Bolivie après le célèbre Titicaca; il avait été déclaré « zone sinistrée » en 2014 pour tenter d’éviter son assèchement total. Le lac salin Poopo était superbe, mais n’existe plus depuis décembre 2015, il a littéralement disparu.

lac1

Avec lui, il a emporté plusieurs millions de poissons et 500 oiseaux dont de splendides flamants roses. Environ 500 familles qui vivaient sur ses berges ont elles aussi été contraintes de quitter la région.

lac3

Que s’est-il passé ? Les experts expliquent que cette sécheresse est en partie due à une faible pluviométrie, mais également à la contamination de l’eau par la centaine d’exploitations minières qui se trouvent dans les environs et aussi à la sédimentation.

Un ancien pêcheur raconte : « De part en part, c’est sec. Dans les années 1990, il y avait au moins 2 000 kilomètres carrés d’eau ici. Après cela, le niveau de l’eau a commencé à baisser. En 1995, 1996, il y avait de la sécheresse aussi, et l’eau s’évaporait, mais cela revenait rapidement. Maintenant l’eau devrait revenir, ne serait-ce qu’un petit peu. Il devrait y avoir de la pluie. Mais cela n’arrive pas, donc il n’y a rien. »

lac

Bien sûr, le réchauffement climatique est pointé du doigt pour trouver les causes de ce désastre environnemental.

Ainsi, Milton Perez, professeur à l’Université technologique d’Oruro, précise : « L’évolution du lac Poopó est suivie de près depuis soixante ans et il est évident que le changement climatique a eu un effet sur la dernière décennie, des années 1990 aux années 2000. La température a augmenté de 0,9 degrés.»

lac2

Ce réchauffement a pour conséquence de faire s’évaporer l’eau du lac trois fois plus vite que par le passé. Ceci explique donc cela.

Comments

comments

Vous aimerez aussi...

Menu Title