L’ouverture du premier centre de loisirs sur la marijuana est reportée !

La tribu Santee Sioux de Flandreau  dans le Dakota du Sud doit repousser l’ouverture de son centre de loisirs sur la marijuana qui était prévue pour le 1er janvier 2016.

Les 400 membres de la tribu pensaient que le centre de loisirs pourrait leur rapporter 24 millions de dollars par an.

Marijuana

L’idée de cette entreprise leur était venue lorsque le ministère de la Justice américain a autorisé les amérindiens à faire pousser de la marijuana, même dans les États où celle-ci n’est pas légalisée. Mais le projet a connu un gros ralentissement. Effectivement, les autorités refusent toujours que les amérindiens vendent de la marijuana à des gens non-amérindiens. Une telle réduction de clientèle a obligé les Sioux à suspendre les récoltes et à mettre en veille les services de distribution. Les pourparlers se poursuivent actuellement entre la tribu et le gouvernement.

Marijuana2

 

Anthony Reider, le responsable du projet, demeure optimiste et promet que le centre de loisirs verra le jour et ce en toute légalité. Le lieu comprendra un fumoir, une boîte de nuit et des restaurants. Seuls les adultes pourront y avoir accès.

Avec une partie des bénéfices ainsi générés, la tribu envisage de financer un centre contre les addictions.

Diverses variétés de marijuana telles que la “colle Gorilla” et le “fromage bleu” seront proposées à la consommation et à l’achat. Mais chacun devra consommer sur place, la marijuana ne sortira pas du centre.

Un paquet de 1 gramme sera vendu entre 12 et 15  dollars, selon le type d’herbe.

Comments

comments

Vous aimerez aussi...

Menu Title