Depuis 4 ans, Dirk vit en couple avec sa poupée en silicone

Il y a 4 ans, après une grave dépression et afin de ne pas se retrouver seul, Dirk (nom inventé) a acheté une poupée en silicone au coût de 6000 euros. Elle pèse 50 kg et il l’a prénommée Jenny. Précisons qu’il ne s’agit pas d’une poupée gonflable ou d’un sex toy, mais d’une poupée à l’allure vraiment très réelle dont Dick a fait sa partenaire de vie. C’est une relation amoureuse véritable qui s’est développée entre Dick et Jenny.

 

La photographe allemande Sandra Hoyn a rendu visite au couple afin de montrer à quel point, bien que totalement hors norme, ce mode de vie  permettait à Dick d’être pleinement heureux. À la question de savoir s’il est possible pour un être humain d’avoir des sentiments pour une poupée et de l’aimer, la réponse est oui comme le montrent les photos de ce reportage.

 

Dirk peut entendre Jenny lui parler et lui répondre. Elle le rassure, le réconforte et réciproquement. Dirk est heureux et ne pourrait plus se passer d’elle.

Jenny

Dirk tient tendrement le visage de Jenny dans ses mains.

Dirk explique qu’il a trouvé la paix avec Jenny et qu’il n’a plus besoin de se battre pour être aimé.

Jenny

Ici, Dirk porte Jenny dans la salle de bain. Il lui a fallu aménager l’appartement pour qu’elle puisse passer.

Il explique : « Elle est tellement sensible et impuissante. »

 

 

JennyDirk et Jenny ont une vie sexuelle active. Dick précise qu’il est difficile de nettoyer Jenny de l’intérieur après les relations sexuelles et qu’il préfère donc jouir à l’extérieur d’elle.

Dirk ajoute : « Au début nous faisions beaucoup l’amour, comme beaucoup de couples. Maintenant, c’est moins important pour nous ».

Jenny

Jenny  a complètement changé la vie de Dirk, sa façon de penser, sa définition de la liberté et de l’amour.

Jenny

Jenny est assise dans le salon pendant que Dirk s’occupe de son linge.

Jenny

Chaque soir à 18h, Dirk et Jenny regardent la télé ensemble dans le canapé.

Jenny

La peau du corps de Jenny se détache par endroit. Elle vieillit.

Jenny

Chaque semaine, Dirk lave la lingerie en dentelle et les perruques de Jenny.

« Elle aime porter des beaux vêtements. Mais elle s’en fiche des marques » précise-t-il.

Jenny

Aujourd’hui, Jenny est devenue indispensable au bonheur de Dirk : « Je ne peux pas vivre sans elle. Etre seul me détruit »

Jenny

Dirk et Jenny tiennent un blog où ils racontent leur vie.

Jenny

Dirk est pleinement satisfait de sa relation :

« Pour le moment, je n’ai pas besoin de voir d’autres femmes. Elles devraient de toute façon me partager avec Jenny ».

Jenny

Après un an de vie commune, Dirk et Jenny se sont mariés. Comme une anneau ne tient pas sur le doigt en silicone de sa femme,

Dirk lui a offert un collier avec un coeur pour son mariage.

Jenny

Après le bain de Jenny, Dirk la masse et met de la poudre sur sa peau pour en prendre soin.

Dirk est totalement conquis par sa femme :

« Je me sens en sécurité avec Jenny. Je ne veux plus jamais vivre sans elle.Je suis ému par sa parole pure et honnête. »

Jenny

Jenny est ici assise dans un fauteuil roulant devant une fenêtre. Dirk utilise en effet un fauteuil roulant pour la déplacer dans l’appartement, car elle pèse 50 kg. Les rideaux des chambres sont toujours tirés pour que les voisins ne puissent pas voir Jenny à l’intérieur.
« C’est dommage que je ne puisse pas sortir avec Jenny. Des fois, j’aimerais en faire plus… » déplore Dirk.

Jenny

Tous les jours, Dirk et Jenny font une sieste ensemble.

Comments

comments

Vous aimerez aussi...

Menu Title