Après l’erreur 404 pour les pages indisponibles, la 451 indique les pages censurées

Le nouveau code http 451 indiquera désormais les pages censurées par des gouvernements autoritaires. L’apparition de l’erreur 451 ne sera cependant pas automatique et devra être souhaitée par les administrateurs de sites internet.

Auparavant, il existait déjà l’erreur 403 qui pour sa part signifiait qu’un site web était interdit d’accès. Dans un tel cas, c’est le serveur qui refuse de communiquer des contenus à un internaute qui en fait la requête. C’est le cas, par exemple, des sites interdits aux personnes mineures.

Avec la nouvelle norme 451, la logique est différente puisque c’est lorsque la demande est effectuée qu’un filtre est imposé par un gouvernement empêchant la requête d’une personne de parvenir à un site spécifique. On parle bel et bien ici de censure, d’informations que l’on ne souhaite pas transmettre.

Dans le cas du code 451, les autorités seront invitées à fournir une explication au blocage de la page en question, mais ceci ne sera pas obligatoire. Rappelons qu’actuellement 87 sites sont ainsi bloqués en France au nom de l’état d’urgence depuis les attentats de novembre 2015.

Les amateurs de Ray Bradbury auront sans doute déjà compris pourquoi le chiffre 451 a été retenu pour ce nouveau code d’erreur.

451

Comments

comments

Vous aimerez aussi...

Menu Title