Arrestation d’une artiste qui pose nue devant une exposition sur la prostitution !

Dernièrement au musée d’Orsay à Paris se tenait l’exposition « Splendeurs et misères. Images de la prostitution 1850-1910 ». L’on pouvait, entre autres chefs-d’oeuvre, y admirer la toile d’Édouard Manet l’Olympia.

À cette occasion, la performeuse luxembourgeoise Deborah De Robertis s’est rendue sur place. Après s’être dénudée, elle s’est allongée dans la pose de l’Olympia et filmait les réactions du public à l’aide d’une caméra.

olympia

Le message de l’artiste visait à mettre en regard sa propre nudité jugée choquante avec celle du tableau socialement acceptée. Le questionnement étant le suivant : Pourquoi le nu est-il autorisé en peinture, mais pas dans la réalité ?

La réponse de la direction du musée d’Orsay a été radicale puisque l’artiste a été arrêtée et placée en garde à vue pour exhibition sexuelle. Elle sera prochainement présentée à un procureur.

Deborah De Robertis n’en est pas à son coup d’essai et a déjà réalisé d’autres performances de ce type dont une au musée d’Orsay il y a deux ans. Il s’agissait alors du tableau L’Origine du monde de Gustave Courbet.

odm-copie

Afin de clarifier sa démarche, la performeuse a adressé une lettre au préssdent du musée d’Orsay : « Mon geste n’est pas de me mettre nue, mais il consiste à renverser le point de vue du modèle nu (…) Olympia, c’est toutes les putains exposées sur les cimaises de cette exposition. Je suis Olympia. En portant plainte pour exhibition sexuelle, vous avez nié publiquement le point de vue des modèles nus que vous exposez aujourd’hui en objets, en interdisant de filmer, vous empêchez ce point de vue d’exister. »

Le comble de la situation réside dans le fait que le musée d’Orsay propose fréquemment des expositions sur, par exemple, le nu masculin ou le marquis de Sade.

Il y a là matière à réflexion.

Comments

comments

Vous aimerez aussi...

Menu Title